logo
 retour à ACCUEIL
   
page suivante

       base, terminologie et légende

 
               Pour une bonne compréhension, il est sage de définir clairement la terminologie utilisée
               pour parler des notes de musique, de l’harmonie, des accords, des degrés, des modes et des gammes,
               quel que soit l'origine musicale: tribale, ethnique, médiévale, classique, contemporaine, moderne ou jazz.


 
             Le DEMI-TON

               - un demi-ton chromatique - intervalle entre Do et Do #, ou entre Ré b et Ré  (intervalle 5 commas): le nom ne change pas.

               - un demi-ton diatonique - intervalle entre Do et Ré b, ou entre Mi et Fa  (intervalle 4 commas): on change de nom de note.

               - sur une échelle, l'intervalle d'un demi-ton est chiffré 1 (au lieu de 1/2).

               - sur un piano, Do# et Ré b, c'est la même note... mais sur un violon, Do# est plus haut d'un comma que Ré b.

               - dans les gammes à 7 notes, chaque degré a sa note différente et non pas Gb et G#.


               Le TON

               - le ton est l'intervalle de 2 demi-tons, entre Do et Ré - sur une échelle, cet intervalle est chiffré 2.

               - en réalité, UN TON est constitué d' un demi-ton chromatique + un demi-ton diatonique, soit 9 commas.
                 C'est très utile pour la cohésion de la théorie des gammes et modes, ainsi que pour les instruments non-tempérés qui
                   peuvent faire cette distinction précise: la basse fretless, les cordes d'un quatuor, les instruments à vents, la voix qui
                   permettent d'autres tempéraments que le système tempéré du piano            les autres tempéraments          wiki


               GAMME diatonique

               - la gamme est construite sur un total de 12 demi-tons, de la Tonique à l'Octave (ex. de Do à Do).
               - une gamme diatonique est constituée d'intervalles de ton et de demi-ton (chiffrés 2 et 1).
               - la gamme Majeure et la gamme mineure mélodique sont les 2 seules diatoniques (échelles constituées de 1 et 2).
               - la gamme mineure harmonique n'est pas diatonique, car elle contient un intervalle de tierce mineure (3).


               ECHELLE

               - l'échelle de la gamme Majeure est la suite d'intervalles qui caractérise cette gamme.
                 c'est la structure de la gamme chiffrée  2 2 1  2  2 2 1  qui définit la couleur de cette gamme.


               DEGREs

               - Un gamme est constituée de degrés, chaque degré est une note de la gamme.
               - les degrés sont liés à l’échelle, séparés par les intervalles de l'échelle.
               - chaque degré est noté en chiffre romain:   I   II   III   IV   V   VI   VII  et porte un nom précis
                   I = Tonique,  II = seconde,  III = tierce,  IV = Quarte,  V = Quinte,  VI = Sixte ou Sixième,   VII = Septième.
               - chaque degré génère un Mode, exemple:
                 le second degré de Do Majeur - Do Ré Mi Ra Sol La Si Do - part de la seconde note: Ré Mi Fa Sol La Si Do Ré,
                          c'est le mode dorien (mode mineur avec une sixte Majeure) qui génère l'accord Ré min 7, enrichi 9 11 13.
               - chaque degré génère donc des Accords - Degré, Mode et Accords sont donc liés, selon l'échelle utilisée.


               TONIQUE et Fondamentale

               - La première note de la Gamme est appelée Tonique et donne le nom à la Tonalité (Majeure).

               - Pour les degrés suivants, la première note du Mode est appelée Fondamentale et donne le nom de l'Accord.


               INTERVALLEs

               - intervalles d'échelle: suite d’intervalles composant un Gamme, un Mode.
                      Exemple: le mode La mineur naturel ou La éolien a cette échelle  212 2 122
                      Les intervalles successifs d'une l'échelle définissent la couleur de la Gamme, du Mode utilisé.

               - intervalle harmonique : distance entre 2 notes :    Do-Ré = un ton (intervalle chiffré 2),   Do-Mi b = tierce mineure (3)
                                              Do-Mi = tierce Majeure (4)     Do-Fa# = Quarte augmentée (6)     Do-Sol b= Quinte diminuée (6)
                      Exemple: le mode LA éolien est composé des notes  A B C D E F G A  et des intervalles harmoniques suivants:
                      Fondamentale, Seconde (Maj), Tierce mineure, Quarte, Quinte, Sixte mineure, Septième mineure, Octave.
                      A l'octave au-dessus, on a les intervalles: neuvième (2), dixième (3), onzième (4), treizième (6).

               - voir le tableau des intervalles, ci-dessous.


               TONALITE

               - La Tonalité est Majeure par défaut, avec la Tonique en 1r degré. On dit qu'on est en Fa (sous-entendu gamme Fa Majeur),
                 particulièrement sur la musique tonale occidentale, avec 1 nom de note différent à chaque degré.

               - Pour les musiques ethniques (world music), très modales, on analyse plutôt par modes, à partir d'une Tonique.

               - Pour les # et b, on évite de mélanger, surtout pour les gammes diatoniques (hexatoniques à échelle composée de 1 et 2)
                   alors que dans une gamme à 8 ou 9 degrés, on devra forcément mélanger, avec des chromatismes.

               - Entre les tonalités Do# ou Réb, on préférera celle qui a le moins d'altérations à l'armature: Ré bémol.
                      Do # à 7 dièses à la clé   et Ré b à 5 bémols à la clé.                     plus de détails


               MODEs

               - La gamme Majeure a 7 degrés: Do Ré Mi Fa Sol La Si Do  avec l'échelle 221 2 221.
                 En partant de chaque degré, on obtient un MODE différent.
                      Exemple:  le 2e degré   Ré Mi Fa Sol La Si Do Ré  c'est le Mode Dorien, échelle 212 2 212.
               - On a autant de Degrés que de Notes dans la gamme.
               - Les Gammes symétriques ont moins de Modes que de degrés.
                       Exemple: la gamme Ton par Ton, à 6 degrés,  échelle  2 2 2 2 2 2,  ne génère qu'un seul Mode.


               GAMME à 7 degrés - Gamme Heptatonique (gammes  Majeuremineure mélodiquemineure Harmonique).

               GAMME à 6 degrés - Gamme Hexatonique (gamme Ton par Ton).

               GAMME à 5 degrés - Gamme Pentatonique (mode chinois, japonais) qui génère 5 Modes.   pentatoniques

               GAMME à 8 degrés - dont 2 Gammes symétriques connues (diminuée, semi-diminuée) qui génèrent 2 Modes.


               ACCORDs

               - Un accord simple est formé de 3 notes, par sauts de tierces: fondamentales, tierce, quinte.
                 Accord parfait Majeur: Do (C, E, G), Accord parfait mineur: Do min (C, Eb, G), Accord suspendu: Do sus 4 (C, F, G).
                 Les enrichissements suivants (par sauts de tierces): 7e, 9e, 11e, 13e viennent colorer l'accord.
                 où 9 est la Seconde, 11 est la Quarte, 13 est la Sixte... à l'octave.

               - La couleur d'un Accord est liée à son mode, au degré précis de la Gamme racine utilisée (1r degré).
                 Si le degré ou mode est Majeur, l'accord généré est Majeur.
                 L'enrichissement d'un accord utilise les autres intervalles du Mode, en respectant l'échelle du mode.

                 - Exemple 1 - l' accord LA min 7 ou A-7 est valable pour les degrés II, III et VI de la Gamme Majeure, qui sont
                   les 3 degrés mineurs 7 avec Quinte juste: modes Dorien, Phrygien et Eolien.

                 - Exemple 2 - l' accord LA M7 ou A M7 est valable pour les degrés I et IV de la Gamme Majeure, qui sont
                   les 2 degrés Majeurs avec 7e Maj: les modes Ionien en Tonalité de LA (Majeur) et Lydien en tonalité de MI.

                 - Exemple 3 - l' accord LA 7 ou A7 est valable pour le degré V de la Gamme Majeure de Ré, qui est
                   le degré Majeur avec 7e de dominante: le mode Mixolydien.

                 - Exemple 4 - si je veux enrichir un accord LA Maj situé en degré IV de MI Maj, en mode La Lydien, je prends les
                   intervalles générés > Fond.   2    3    4#   5    6   M7   >   LA M7 9 #11 13   comme ouvertures.
                   Il suffit de connaître ou de définir le degré de l'accord en faisant une analyse harmonique de la grille d'accords.

 

               Légende et symboles             - l'indication grise : (Maj) (juste) n'est généralement pas dit, mais sous-entendu.

               
 
 
               Tableau des intervalles

                        


               86 fiches de Gammes et Modes détaillés

               Ce dossier Gammes et Modes propose 86 fiches, exprimant chaque mode à partir de Do.
               86 modes différents sont illustrés et détaillés pour Basse (4 cordes), Guitares (6 cordes) et Piano.
               Les notes du Mode (appliqué à Do), l'échelle et les intervalles harmoniques y sont indiqués.
               Les fiches sont accessibles par les liens sur les pages suivantes   12  17  25  28  33.

                       


               Précisions sur l'appellation des Gammes, Modes et Tonalités

               La Gamme est générique avec son ECHELLE, c'est un modèle, comme la gamme Majeure.

               Appliquée à une Tonique, la Gamme Majeure donne la Tonalité, comme la gamme Majeure de Sol ou Tonalité Sol.
               Le 1r degré de la gamme SOL (Majeur) donne le Mode Majeur, appelé précisément Mode Sol ionien.
               Le mode Sol ionien donne les notes   G  A  B  C  D  E  F#  G    ou    Sol La Si Do Ré Mi Fa# Sol.
               Ces notes définissent aussi la Gamme Majeure de Sol, et la Tonalité SOL.

               La gamme Sol Majeur est donc aussi une gamme particulière, selon la tonalité appliquée à l'Echelle Majeure.
               Pour la Tonalité, on dit qu'on est en tonalité de SOL, sous-entendu SOL Majeur.
                  On précise Gamme SOL Maj pour les débutants mais ce n'est pas une bonne habitude,
on préférera dire Tonalité de SOL.

               Il est plus facile de mémoriser la théorie globale des Gammes/Modes/Degrés/accords/intervalles avec 39 ou 48 échelles
                  et la cohésion qui les construit, sans détailler les 12 tonalités (on le fera régulièrement mentalement et sur l'instrument)
               que de mémoriser les 144 gammes de base générées par les 3 gammes de base (21 échelles x 12 tonalités), sans en
                  comprendre la cohésion et leur construction.

 
             Mise au point

               L'étude des Gammes et Modes est généralement survolée en cours et dans les écoles de musique.
               Très souvent, le prof est largué et ne peut répondre aux questions précises sur le vaste sujet de Modes.
               Ces profs scolaires utilisent le terme de "mode de Fa" pour désigner le mode Lydien, degré IV de la gamme Majeure.
               Appellation scolaire périmée ou incompétence ?
               Un mauvais prof aura du mal à jouer les modes  La lydien    suivi d'un Ré de Bartok.
               Ces profs, bons lecteurs mais sans passion, ne peuvent expliquer les différentes couleurs de modes et gammes.
               Ils ont du mal à développer une improvisation sur une suite de 4 accords modulants, ils sont dépassés.
               Un mauvais prof n'a pas cherché, ni décortiqué les modes comme tout bon musicien sait le faire.
               Un prof médiocre se conforte sur le solfège et dans la routine: il évite de sortir du programme, du manuel scolaire.

               Depuis 2006, au conservatoire régional de Nancy, les profs ouverts peuvent se recycler, en apprenant l'improvisation.
               Un bon prof est un chercheur passionné, se renouvelle, partage sa passion et apporte la lumière à ses élèves motivés.
 
page suivante
 

gammes


 



Jihef © dépôt légal 15.05.2021 - MAJ 03.06.2021