En 2021, voici les guitares électriques, toutes customisées à l'atelier JBC,
  que 
j'utilise couramment en concert, jam et studio.
  Elles combinent les 2 mondes: Humbuckers Gibson et Simples bobinages Fender,
         avec des micros ayant un très bon rapport Qualité/Prix.
  Elles sont uniques et complémentaires.

 
 
        JBC  Fat strat blonde
 
       22 sons        2007 > 2018 > 2021             *
 
        JBC  Jazz strat  
  
                                    15 sons      04.2012                     *
 

        JBC  Baritone black strat    
   rare !      15 sons     09.2015 > 2021     *
 
        JBC  Les Paul
custom                          
7 sons     03.2016                *
 
        JBC  guitare Fretless + synthé midi
        rare !        05.2016
 
        JBC  Vig bear   
(vibrato flottant floyd)       9 sons      04.2018
 
 
               * les guitares que j'utilise le plus, pour créer, composer, improviser.

  
Notes impertinentes:

    Pour une qualité sonore sans concession, je travaille mon son en stéréo

    sur 2 super amplis ou sur une sono stéréo de qualité (avec multi-effets)
.
    En 2021, j'utilise 2 amplis combos Markbass de 300 watts rms, excellent son !
 
    Un son personnel de qualité permet une signature sonore, une reconnaissance.

    Ma philosophie est de trouver un excellent rapport qualité/prix possible:
    je n'adhère pas à l'idée de rechercher le luxe inutile qui pousse à la consommation
    en visant une Stratocastor Fandar US à 4.700 €... c'est vraiment trop exagéré,
    alors que toutes ses pièces reviennent à moins de 400-600 € prix public.
    Les amères-loques se sucrent sur notre dos: je n'engraisse pas les trumpistes.
    Ce qui coûte, c'est la main d’œuvre, les finitions, le temps passé: Do It Yourself !

    
Le plus important, c'est de customiser d'abord son oreille, ses doigts et sa bourse.

    Les liens, marques et modèles sont donnés à titre indicatif, en toute transparence.
    Il n'y a rien de promotionnel dans ma démarche, sauf l'intelligence humaine.

 
 
 
JBC  Fat strat   HHS       occasion Fat Strat Squier (02.2007), customisée JBC (de 2007 à 2021)   photo des 3 étapes majeures
 
J'ai acheté en 2007 cette Squier Fat Stratocastor affinity, pour 150€ à un pote pour la customiser avec une idée précise en tête.
Remplacer le vibrato archaïque d’origine par un vibrato flottant (sur 2 axes), remplacer les clés par des mécaniques auto bloquantes
 pour utiliser le vibrato sans que la strat se désaccorde.
Je voulais customiser la configuration de micros (pickups), ceux d'origine sont correct, sans plus.
Fat strat indique que le micro chevalet est un double bobinage (Humbucker), en plus des 2 Simples, typiques des Stratocaster.
Je voulais aussi virer un potar inutile.
Le temps de choisir avec soin et commander les pièces... plus tard, j'attaquais les travaux avec passion, comme d'habitude,
 après avoir préparé le plan électronique et l'organisation chronologique (avec les questions en suspend) pour réaliser tranquillement
 tout le taf à l'atelier JBC, à proximité de mon studio. C'est sur le tas qu'on peut régler les questions de détails.
 
Voici la 1re customisation (transformation) de 2007 à 2017:

 
- micros: 1 Humbucker Lag (bridge), 1 Humbucker Shadow SH661 twinbucker (centre), 1 Simple Fender céramique (manche)
 
- vibrato flottant à rouleaux Schaller
3801,   mécaniques top autobloquantes Sperzel,   sillet TUSQ Black XL en graphite
 
- mini switch supplémentaire à 3 positions SHS (split du micro central) pour 9 sons perso (combinaisons de bobinages)

- plaque avec juste 2 potars (1 volume, 1 tonalité générale),   refait le câblage complet,    réglages top (manche, chevalet, vibrato)

 
- posé mon logo de "l’œil qui entend tout" qui remplace et nique la marque made in china (putain de chinois qui bouffent le monde)
 
- bon, j'en ai eu pour 300 de pièces, avec ce plaisir de la customiser à mon goût, à mes souhaits
 
 
 
    basse fretless Jihef
 
Fat Strat JBC 2007-2016, vibrato flottant (3 ressorts light), config micros HHS, switch pour 9 combinaisons de micros.
 
 
                                                                  VOICI COMMENT ELLE A ETE ENCORE TRANSFORMEE au fil du temps
 

JBC  Fat strat blonde   HSH        transformation en avril 2018


J'ai attendu plus de 10 ans pour transformer l'asiatique demoiselle en fausse blonde: je savais ce qu'elle allait prendre.
Je l'ai "rajaunie" en lui changeant la robe et la tête, placé des pare-chocs sur ses nouveaux micros.
Avec des cheveux plus fins (cordes), elle devenait plus souple du vibrato, elle en pissait de joie, la garce  :-)


- micros: 1 Humb Lag céramique (bridge), 1 Simple Fender céramique, 1 Humb Shadow HBCL Alnico (neck)

- décapé sa façade de p. à la ponceuse à bande: c'est cool le bois naturel, sans maquillage, juste un peu de cire.

- cordes filets ronds > tirant custom JBC  011  013  018  026  036  046  pour vibrato flottant,   réglages précis

- 2 switch HS pour 11 sons (combinaisons bobinages),   plaque custom et  cale en tilleul,    tête retaillée plus jeune.

 
JBC Fat strat blonde 2018
 
JBC  Fat strat blonde HSH   (1 humb Lag, 1 simple Fender us, 1 humb HBCL Alnico) et 11 combinaisons de son.
 
 Avec un vibrato flottant, plus le tirant est fort, plus le vibrato est dur. Les cordes graves tirent énormément.
 Aussi, une sélection de tirants permet d'équilibrer souplesse et précision, d'où ce tirant custom à partir d'un jeu 011-052.

 Les cadres chromés inclinés: régler l'inclinaison des micros pour que les 2 bobines soient bien parallèles aux cordes.



JBC  Fat strat
blonde   HHS        transformation en janvier 2021


Presque 3 ans après, la chinoise avait pris quelques rides mais elle était toujours bonne
 ... bon, j'arrête cet humour que les greluches non débridées, blondes nouilles délavées, n'apprécieront pas.

Fin janvier 2021, j'ai changé la configuration de micros en HHS
et la plaque (pickguard).
Durée de la transformation avec recâblage complet, réglages complets et test : 13 heures environ.

D'abord, essayer un
Simple Bare Knuckle Boot Camp Alnico 5 en position manche, pour un son chaud et bien strat.
Ensuite, replacer un
Humbucker, splitable en Simple, le Shadow HS661 twinbucker en position centrale.
Puis, placer le
Humbucker splitable, HBCL alnico fabriqué par Shadow en position chevalet, place pour laquelle il a été prévu.

Le switch 5 positions classique a été remplacé par un Göldo (exactement le même que celui d'H. Benton mais en plus cher :-).
  Ce switch a 2 étages : je câble les 2 étages en double, en parallèle, pour sécuriser les contacts, c'est nickel pro.
Deux
mini switches à 3 positions (On/Off/On) permettent de splitter chaque Humbucker en Simple bobinage (S1/H/S2).
Au total, j'ai donc 22
combinaisons de bobinages, combinant toutes les possibilités (sauf parallèle et micros externes entre eux).
Non, pas si complexe car c'est juste logique: Humb en position Centrale et Up et Down en Simple pour les 2 mini switches.
J'obtiens une polyvalence redoutable, avec des grains distincts: clair, chaud ou feutré (strat, gibson, vintage, moderne, hybride).

Il manque le switch "Add" rajoutant le micro manche sur les positions 4 et 5 du sélecteur à 5 positions: il porterait à
 34 combinaisons de micros et bobinages: c'est gérable si les 3 mini-switches sont placés de façon logique. Je l'y placerai bientôt.

 
En Humbucker le SH661 au centre, offre un son chaud et feutré: chaud avec mediums précis en son clair.
En saturation, il sonne très chaud et il n'est pas "boueux" (mal défini) comme beaucoup de humbuckers céramiques.
J'ai splitté le HS661 avec un mini switch 3 positions On/Off/On pour le passer en Simple bobinage, avec le choix du
  bobinage. En simple, tout seul, il ne sonne pas Strat claquant mais plutôt medium vintage, assez feutré.
  En le combinant avec un autre simple bobinage, le son devient plus funky, avec des cocottes Strat vintage.
 
Le Humbucker
HBCL alnico, en position Bridge, sonne très bien en son clair, comme en saturé. Il est précis et mordant chaud.
J'ai splitté le HBCL avec un mini switch 3 positions On/Off/On pour le passer en Simple bobinage, avec le choix du
  bobinage. En simple, tout seul, il sonne bien Strat. Combiné à d'autre bobinage, il ne sonne très Strat funky.
Le choix du bobinage, S1 ou S2, donne une légère différence, subtile... intéressant en combinant avec les autres simples.
Ce micro est excellent, en Humbucker comme en Simple. Je le détaille sur la page > test des micros de guitare.
 
Quant au simple bobinage Bare Knuckle Boot camp True Grit (manche), il sonne super en son clair, chaud (Alnico 5) et assez
  puissant, sans être aussi clinquant ou brillant que ceux avec aimant céramique. Il en sort un son de Strat chaud et bien défini.

J'ai changé la plaque pour une rouge métallisé D'Andrea Red Sparkle (us), entièrement plaquée en alu à l'intérieur (blindage).
J'ai changé les boutons de potar par ceux que l'on trouve sur les Jazz-Bass.  J'aime ce look sobre et class.


Humb Shadow HBCL Alnico (B), Humb Shadow SH661 (C), Simple Bare Knuckle Boot Camp True Grit Alnico 5 (N).

 
 super documentaire vidéo d' 1h45 en français sur les 60 ans de la Stratocaster, son évolution, son mythe
 
 
JBC  Jazz strat   SSH       occasion depuis 04.2012      May SE603 (taïwan 1986)


- micros: 1 simple May céramique (chevalet), 1 simple Fender céramique, 1 humbucker Shadow SH661 twinbucker (manche)

- vibrato de type floyd rose > volontairement bloqué pour open-tunes,    block-cordes,    clés à bain d'huile

- finitions des frettes et bords de touche pour confort de jeu     ouïe fine déco

- cordes
filets plats > D'addario Chrome > tirant custom  012  015  024  030  040  050  (j'ai combiné 2 jeux/tirants)

- réglages précis,   ajouté 2 switches pour 15 combinaisons micros (09.2017),   cage de Faraday et câblage top

 
JBC Jazz strat
 
Un son jazz et fusion très chaud, une attaque franche et précise, sans frise ferrailleuse, pour un son Metheny / Benson.
Cette guitare est aussi ouverte sur les sons funky, bluesy, saturés et cocotes chaudes - 15 combinaisons de bobinages.

Un des switch, que j'appelle "Add", permet de combiner les micros extrêmes, combinaison rare d'usine (Burns le fait avec son
  pull-push). Cette combinaison est utilisée par David Gilmour (Pink Floyd) sur ses Strats à 3 simples bobinages, ce qui lui donne
  ce son si chaud, cristallin et crémeux à la fois, avec un compresseur pour une dynamique et un punch terribles.
  Ce switch permet de rajouter le micro chevalet aux autres micros (on peut le faire sur le micro manche, ça revient au même).
  Lorsqu'il est combiné avec 1 position intermédiaire, ce sont les 3 micros qui fonctionnent ensemble: toutes les zones entre le
  chevalet et le manche sont alors dynamiques, réactives, sensibles.
  Ça marche aussi avec les sons saturés ou en overdrive bluesy, comme le fait si bien Gilmour.
 


Les cordes filets PLATS (Flat wound) apportent un son plus chaud et beaucoup plus de précision.
A l'origine, elles étaient utilisées pour le Jazz et le Rockabilly pour leur son chaud et moins métallique.
En tirant fort 012-052 (pour le jazz), elles permettent un jeu rapide très précis (George Benson), avec des attaques hyper
 rapides, un son net et chaud et une justesse bien plus précise: idéal pour un jeu virtuose et combinaisons de techniques.

On reconnaît de vrais filets plats (flat wound) par des cordes hyper lisses en surface, sans interstices, comme les cordes de
  violon ou de contre-basse. Le déplacement des doigts est alors silencieux, contrairement aux filets ronds.

Les filets plats sont déconseillés pour le heavy-metal et les musiques punks: pas assez ferrailleuses et trop précises.
Je les utilise aussi bien en son clair qu'en sons overdrive / saturés, parfait pour la fusion, le funk, le blues-rock chaud et le jazz !

L’inconvénient majeur du tirant Fort: les bends sont plus difficiles pour pousser les cordes mais possibles.
Seules les 2 cordes aigues ne sont pas filées (plain), les 4 autres dont la corde sol sont filées (wounded).

Les cordes Filets PLATS Chrome de D'Addario sont disponibles dans les tirants suivants:
    010-048     011-050     012-052     013-056     et    011-065 (7 cordes).

On trouve même les cordes Thomastik George Benson (GB114) en tirants 014-055   (014 - 018 - 021w - 031 - 041 - 055),
  les plus forts tirants à ma connaissance.

Avec les tirants Forts (012 à 014), le manche doit être réglé en conséquence: certaines guitares ne le supporteront pas
  (manche concave ou très creusé).  Les manches avec double truss-rod (double action) s'en tireront très bien, sans problème.
  Pour les autres > à tester en surveillant pendant l'accordage, en montant peu à peu (du Mi grave au Mi aigu) !
  Ça été le cas sur la guitare Baryton qui suit: j'ai du l'accorder un ton plus bas (en Ré / open de Do) pour qu'elle le supporte,
  car j'ai aminci le manche (d'une poutre > en manche hyper fin).


JBC  Baritone strat   SSS           occasion, transformée en Guitare Baryton   09.2015


La première guitare baryton, inventée par Danelectro, date de la fin des années 1950.      Danelectro U2      Fender VI
  Elle a la particularité d'être bien plus grave, entre basse et guitare, accordée en Si (B E A G F# B).
  avec un diapason plus long, donc avec des cordes plus longues. Les Barytons ne sont pas seulement destinées au métal
  (en rythmique) comme le pensent les métalleux, mais plutôt aux musiques alternatives plus originales.
  Elles offrent une meilleure
 résonance en utilisant des tirants plus forts pour obtenir un timbre plus précis.
  Utilisées d'abord dans la surf music et le surf rock instrumental (Californie, début des années 60), elles ont été récupérées
  dans les musiques de films de
James Bond, des westerns spaghetti de Sergio Leone (musique Ennio Morricone) mais sont
  finalement restées dans l'ombre. Il faut attendre 1981 pour l'entendre jouée par Robert Smith (
le son des Cures), puis
  par
Pat Metheny, John Petrucci (Dream Theater), Michael Leage (Snarky Puppy) qui l'utilisent plus ponctuellement.
  Les guitares barytons à manche court donnent un son plus précis, en son clair comme en son saturé/distor.
  C'est le cas de cette Baritone, récupérée délabrée alors qu'elle partait à la poubelle, et customisée à l'atelier JBC  sept. 2015.
  Elle n'a rien a voir avec les guitares 7 cordes, appelées à tord Baryton, terme impropre pour une 7 cordes pour Métal.
 
- guitare baryton, accordée  en open tune   Do  Sol  Do  Fa  Sol  Do... pour un son grave, un régal !

-
manche retaillé trapézoïdal et très fin (une "poutre" à l'origine): depuis, c'est le plus fin de tous mes manches.

- corps en peuplier, très léger, relaqué noir mat,    clés remplacées par mécaniques noires à bain d'huile

- micros: 3 simple bobinage (1 Squier au centre et 2 Factor),   
switch "add" (style D.Gilmour) pour 7 sons

- remplacé le vibrato de type vissé > volontairement bloqué,   repose-main au-dessus du chevalet (confort)

- finitions des frettes pour confort de jeu,     plaque retaillée forme aziane,    
2 potars only,   recâblage complet

- cordes filets plats > D'addario Chrome 012-052 > jazz medium-light  012  016  024  032  042  052

 
                                                                               cliquer sur image pour voir la Baritone en big tof au 03.02.2021
JBC Baritone strat
 
Un son très grave et chaud, entre guitare et basse, en open tune C G C F G C : gravement puissant, terrible !
 
 
JBC  black strat  Baritone   HSS         2e customisation  03.02.2021  cliquer ci-dessus


- cette guitare baryton, ayant donné satisfaction, se voit optimisée en 2021, côté SON et côté look, superbe et class.

- micros:  Humbucker Lag céramique (bridge),  Simple Shadow céramique (centre),  Simple Squier céramique (neck).
               Pas d'aimant alnico sur cette baryton à cordes filets plats: c'est déjà assez chaud comme ça. Elle sonne super.
               Le son est puissant et très cristallin (Simples), d'une superbe qualité en rapport avec l'accordage des filets plats.
 
- un switch "add" pour
7 sons,  plaque noire,  capot fender sur chevalet (confort),  boutons,  recâblage complet,  réglages
 
- durée de vie exceptionnelle des cordes filets plats depuis 2015, et toujours accordée avec le même open tuning.

- Cette guitare très légère est confortable et très agréable à jouer, un vrai plaisir dans sa nouvelle customisation.
   En 2021, je l'utilise avec le trio TriGen, sur ma composition "Fille de barbarie" (2016) qui sera bientôt jouée en concert.


JBC  black strat  Baritone   HSH         3e customisation  14.02.2021  ci-dessous


Je devais absolument essayer les micros Roswell, d'un rapport Qualité /Prix incroyable, reçus le 12.02.2021.
La Black Strat Baritone était parfaite pour le test. Le Roswell QSTA alnico 5 n'a pas convenu: pas assez d'aigus !

> micros:  Humbucker
LAG céramique (chevalet), lui n'a pas bougé, puissant et non splittable (2 fils).
                S
imple
SHADOW Simple céramique (centre), clair avec des aigus ciselés (retour après test du Roswell QSTA).
                H
umbucker
Roswell SHR Hot rails, à aimants céramiques (manche), puissant   >   test de ces 2 micros

> rajout d'un
switch 3 positions sur le SHR Hot rails à 4 conducteurs   Simple 1 / Humb / Simple 2
               au switch "Add" (ajoute le micro manche):
15 combinaisons de bobinages pour 15 sons complémentaires.

> toujours accordée  C  G  C  F  G  C  avec des cordes filets plats D'addario Chrome 012-052 (corde Sol filée plat).
 
> Le son est plus puissant mais reste bien cristallin, grâce aux 3 micros céramiques. J'ai retiré le Roswell QSTA alnico 5
     trop chaud, pour le SHADOW Simple céramique avec plus d'aigus, pour un son plus cristallin.  Une superbe qualité
     sonore sur cette guitare baryton, avec sa lutherie correcte plutôt bas-de-gamme, mais unique ! Un vrai bonheur.



     micros:  un Humbucker LAG,  le retour du Simple céramique SHADOW  et un Humb. Roswell SHR hot rails:
     tout céramique  pour éclaircir le son mat et non métallique des cordes filets plats.
 



  Les cordes filets PLATS (Flat wound) n'ont pas le coté métallique, ferrailleux et clinquant des cordes filets ronds.
  Très prisées pour le Rockabilly et le jazz moderne, elles apportent un son bien plus chaud et plus de précision,
  Gros avantages: on n'entend plus les doigts glisser (zip) pendant les déplacements, et une très longue durée de vie (6 ans) !
  Le tirant fort 012-052 (jazz) permet de descendre l'accord en Do (- 2 tons) et de garder un son précis (JBC black strat Baritone).
  Seules les 2 cordes aigues ne sont pas filées (plain), les 4 autres sont filées (wounded).
  En 012-052, l'attaque est très précise et redoutable (JBC Jazz Strat): fini les frises, le son est bien net.
 

 
 

JBC  Les Paul custom
    HH
      occasion depuis 03.2016, Epiphone Les Paul standard de 1997


- récupérée d'une décharge, restaurée au JBC en mars 2016,   corps en acajou avec table bombée en érable flammé

- micros : 2 Humbuckers > 1 Shadow HBCL Alnico (neck) et 1 Squier Humb céramique,   planimétrie des frettes,   clés Kulson

- finitions des frettes pour confort de jeu,  table laquée noir mat,  déco plaquage feuilles de bois (protège laque)

- cordes filets
demi-ronds extra-light > Thomastik JS110  > 010  014  018  025  033  044  (injustement classées "Flat Wound")

- 2 potars only (vol, tone),   switch d'origine déplacé en bas,   viré plaque protect,   câblage top,   réglages précis


- 25.01.2021 - rajout d'un switch 3 positions pour splitter le HBCL (avec choix du bobinage) pour 7 combinaisons de son.
 
JBC Les Paul custom
 
Un son superbe, chaud et dynamique, avec le humbucker HBCL AlNiCo et les cordes semi-rondes Thomastik JS110.
 




  Les cordes demi-rondes (Half Round) sont intermédiaires entre filets Ronds (round wound) et filets Plats (flat wound).
  Il reste des d'aigus mais c'est un peu moins ferrailleux/métallique, sans excès: parfait pour jazz-fusion et rock chaud.
  Avec un son légèrement feutré, elles sont très agréables à jouer et confortables pour le contact avec les doigts.
  L'inconvénient reste leur prix élevé, plus chères car plus rares, comme les cordes filets plats d'ailleurs (20 €).
  Elles ne supportent pas d'être enlevées puis remontées: elles cassent (utiliser la marge).

  Les cordes DEMI-RONDES Thomastik Polies (faussement classées "Flatwound" dans les Filets Plats, bigre !)
    sont disponibles dans les tirants suivants:     010-044 (JS110)     011-047 (JS111)     012-050 (JS112)     013-053 (JS113).



 
 
JBC  Vig bear
  HSH
     occasion depuis 12.04.2018 - customisée du 13.04 au 15.05.2018


- corps en tilleul massif,  manche érable 24 cases, manche plat affiné trapèze,  touche palissandre,  tête sculptée JBC

- chevalet-vibrato flottant type Floyd-rose,  sillet métallique 43 mm graissé sans bloc-corde,  clés à bain d'huile

- micros : 2 Humbuckers Artec Alnico, rajout d'un simple bobinage Squier céramique plus clair au centre,  switch 5 ways

- finitions des frettes pour confort de jeu,    réglages précis

- cordes filets ronds custom D’addario > 012  013,5  018  028  038  049    tirants custom pour vibrato floyd

- 2 potars Eye (vol, tone),   2 switch pour passer les Humb en Simple,
 9 combinaisons de bobinages,   câblage top
 

JBC Vig bear 2018
 
vibrato floyd sans tige, réglé pour la main, micro simple puissant, Humbuckers chauds Alnico, manche hyper confortable.

Anecdote : guitare récupérée après l'incendie de Tougoudoum à Lavaur. Romain me l'a donnée dans un état injouable.

Avec un vibrato flottant, plus le tirant est fort, plus le vibrato est dur. Les cordes graves tirent énormément.
Aussi, une sélection de tirants permet d'équilibrer souplesse et précision.

Je n'utilise pas souvent la tige de vibrato sur cette guitare, et je manipule modérément le vibrato à la main, sans la tige.

JBC  fretless  HSS + midi  (guitare-synthé)    occasion depuis 1995, custom 05.2016


- c'est ma guitare électrique avec vibrato Floyd depuis 1996, échangée contre une vraie Strat US 1978 que je n'aimais pas.
  C'est cette guitare je j'utilise sur l'album Metamorphe (2005) en accords rythmiques et solo lead assez virtuoses.
  Je l'ai passée en midi en 2006, puis je l'ai défrettée en FRETLESS en 2016: un vieux rêve qui se réalisa.

Transformations 2007/2016:

- 2007 - micros : 1 Humbucker JH-Bk (bridge) et 2 simples bobinages: Squier (milieu) et JH-Bk (neck)

- 2007 - mécaniques autobloquantes Schaller M6L 2000-LC,  bloc chevalet abaissé après défrettage

- 2012 - 2 potars only (vol, tone),   switches pour 9 combinaisons sonores,   cage de Faraday en alu,   câblage top

- 2016 - défrettage,   planimétrie de la touche,   finition : confort de la touche,   réglage complet pour fretless

- vibrato Floyd rose bloqué (par 4 ressorts tendus) car inutile sur fretless et pour ouverture open-tunes

- cordes filets ronds > custom JBC (jazz to regular) > 012  016  020  026  036  046    (corde sol filée)

- depuis 2006, elle est doublée d'une guitare-synthé (guitare midi) avec le capteur hexaphonique GK3, fixation et réglages
 

JBC Les Paul custom
 
Étonnante cette guitare électrique fretless ... orientée fusions et fusions ethno pour un instrument créatif.
 

COMMENT UTILISER UNE GUITARE FRETLESS ?

 
A part Pat Metheny, peu de guitaristes sont passés à la Fretless : ça remet grave en question l'approche du jeu de guitare !
 
C'est génial en Lead, en impros mélodiques, en cocottes et riffs. Les accords à 3 notes (triades) sont encore possibles
 mais impossible de jouer une suite d'accords ! même cette suite simple: La min / Ré / Do / Fa > c'est forcément faux !
 
Techniquement, on évitera le jeu démonstratif pour jouer plus simple, plus musical, et plus lyrique si on peut.
J'aime l'utiliser en impros et jam sessions locales, les auditeurs (qui ont une oreille) sont souvent étonnés !
 
Cette guitare fretless sonne un peu comme une basse piccolo fretless et l’utilisation des glissandi évoque la slide guitar.
 
Au niveau jeu, c'est à mi-chemin entre la guitare, le oud nord africain et le sitar indien électrique ...
  en combinant les techniques de guitare (dont trad), même si certaines ne sont plus possibles (ou à adapter).
 
L'utilisation des glissandi (qui remplacent les bends), des quarts de ton indiens, des tiers de ton orientaux ouvre des
 horizons créatifs et tribaux, en sortant du dogmatique tempérament égal (voir tables de micro-tuning et vidéos 1 2),
 ce qui demande une certaine maîtrise et une précision suivie pour contrôler la "justesse choisie" en permanence.
 
En développant une qualité sonore musicale, la guitare fretless devient plus riche et expressive que la guitare Midi.
 
L'attaque moelleuse "mugissante" peut être traitée plus "baveuse" par un léger overdrive (par ex) pour obtenir un son plus
 cuivré évoquant le cor ou le trombone avec leurs intonations, et c'est là un plus de la guitare fretless à mon sens (Metheny).
 
Les effets de filtres et d' harmonizer (pitch-shift) sont aussi plus intéressante en fretless qu'en frettée.
 
Idem pour l'utilisation du E-bow qui trouve enfin un intérêt expressif très humain et surprenant.
 
L'action des potars Volume et Tone de la guitare viennent moduler le grain, le sustain et la brillance du son.
 
J'ai reprogrammé 4 mémoires multi-effets dont 1 (comp-booster-harmonizer-delay) proche de la guitare-synthé de Metheny.
Avec un overdrive + delay, on peut vite glisser vers l'ethno-blues-rock (Led Zeppelin) ou le slide blues (open de Ré).
 

Ensuite, on peut rajouter la dimension sonore Guitare-synthé, souvent un doublage, d'un grain différent (pad, brass, flûté)
 qui vient enrichir le son électrique, à doser avec parcimonie (le son synthé seul est vite ennuyeux, sampling oblige).
 
La guitare-synthé fretless, doublant le son de la guitare électrique fretless, ça peut devenir redoutable en Lead.
 
La qualité des programmations d'effets en stéréo prime pour mettre en valeur le jeu et le son fretless... tout en finesse.
 
Je mixe le son Electrique (multi-effets Zoom G2.1u) avec le son guitare-synthé (GK3 + GR-20) : la fusion des 2 sons
  reste intéressante et innovante, à mon sens.              > voir le dossier guitare-synthé et midi
 
manche guitare fretless
 
détail du manche fretless (sans barrette): après planimétrie, le trait visible des ex-frettes (demi-tons chromatiques)
 sert à visualiser la justesse pour placer les quarts de ton, et glissandi... au-delà de la gamme chromatique.

> voir la page sur les Tempéraments,    lire aussi le dossier sur "La justesse" par A. Dolbecq.
> télécharger le dossier technique "Gammes, modes et tempéraments" par J. Chayé (2003) de 21 pages au format .pdf




NOTE IMPERTINENTE : Il n'y a pas de secret !
 
                                Il serait débile de penser acquérir la MEILLEURE guitare du monde, même à 15 000 euros.
                                La meilleure Strat, la meilleure Les Paul, ça n'existe pas, tout comme le meilleur guitariste.
                                Il n'y a pas de meilleur micro non plus, ce serait pure bêtise de croire ça: on a des besoins différents.
                                Eddy Van Hallen déchire tout autant sur une copie Strat Harley Benton à 150 euros bien réglée.
                                C'est le guitariste qui fait le son par son jeu, par son toucher, par sa maîtrise de l'instrument,
                                 son feeling et surtout par une oreille développée qui détermine l'exigence et la qualité du SON.
                                Pour cela, il faut une bonne guitare, bien choisie, bien réglée, avec des micros qui lui conviennent.
                                Inutile de faire customiser sa gratte si on ne sait pas ce qu'on souhaite.
                                Et ne customiser que le look, ce serait crétin: customiser d'abord l'oreille et les doigts !


                                vidéo pédagogique pour guitariste autodidacte qui veut avancer et travailler l'oreille (exemple).




JBC  
les liens vers les marques, modèles et revendeurs sont purement indicatifs !
 

Jihef & JBC © Dépôt Légal 05.2016 - photos Jo Nice - MAJ : 24.02.2021
 
 
 ACCUEIL


JBC

     guitares électriques

     customisées à l'atelier JBC
 
        solid body serie