En 2017, voici les 5 guitares électriques, customisées au JBC,
  que 
j'utilise couramment en concert, jam et studio.
  Elles sont vraiment complémentaires.

 
        JBC  Fat strat
   à vibrato flottant
 
        JBC  Jazz strat
 
        JBC  Baritone strat        
  rare !
 
        JBC  Les Paul
custom
 
        JBC  guitare fretless + guitare-synthé midi
      unique !

    et pour une qualité sonore sans concession, je travaille mon son en stéréo

    (pogrammation multi-effets stéréo sur 2 amplis acoustiques de qualité ou sono stéréo)
.


 
 
 
JBC  Fat strat      depuis 08.2007 - lutherie Squier


- micros: 2 simple bobinage (Fender et Squier), 1 humbucker Lag

- vibrato flottant Schaller
3801,  mécaniques autobloquantes Sperzel,  sillet en graphite Black TUSQ XL

- 2 ressorts pour vibrato très souple,    finitions des frettes pour confort de jeu,

- cordes filets ronds > Dean Markley "blue steel" > regular  010  013  017  026  036  046

- réglages précis,   switch pour 7 sons,   câblage haut-de-gamme

 

 
basse fretless Jihef
 
Une Fat Strat rock classique à vibrato flottant Schaller très souple (2 ressorts) avec des cordes round-wound 010-046
 
 
JBC  Jazz strat      depuis 04.2012   (lutherie se603 de 1986)


- micros: 1 simple May, 1 simple Shadow white, 1 humbucker Shadow SH661 twinbucker

- vibrato de type floyd rose > volontairement bloqué pour open-tunes,    block-cordes,    clés à bain d'huile

- finitions des frettes et bords de touche pour confort de jeu     ouie fine deco

- cordes filets plats > D'addario Chrome > jazz light  012  015  024  030  040  050

- réglages précis,   switch pour 9 combinaisons micros,   cage de Faraday et câblage top

 
JBC Jazz strat
 
Un son jazz très chaud, une attaque précise, sans frise, ni ferraille métallique pour un son  Metheny / Benson.


JBC  Baritone strat      depuis 10.2015


- guitare baryton, accordée  en  Do  Sol  Do  Fa  La  Ré

- micros: 3 simple bobinage (1 May et 2 Factor),   clés remplacées par mécaniques à bain d'huile

- vibrato de type vissé (remplacé) > volontairement bloqué,   repose-main au-dessus du chevalet

- finitions des frettes pour confort de jeu,     repeinte noir mat

- cordes filets plats > D'addario Chrome > jazz medium-light  012  016  024  032  042  052

- réglages précis,   switch pour 7 sons,   câblage haut-de-gamme

 

JBC Baritone strat
 
Un son très grave et chaud, entre la guitare et la basse, en Open tune C G C F A D ... gravement puissant !

JBC  Les Paul custom      depuis 03.2016


- Les Paul standard de 1997, restaurée au JBC (mars 2016),   corps bombé en acajou avec table en érable

- micros : 2 Humbuckers > 1 Shadow HBCL-BK Alnico (neck) et 1 Fender,   planimétrie des frettes,   clés Kulson d'origine

- finitions des frettes pour confort de jeu,  repeinte noir mat sur table,  décoration plaquage feuilles de bois

- cordes filets semi-plats extra-light > Thomastik JS110  > 010  014  018  025  033  044  (injustement classées "Flat Wound")

- 2 potars only (vol, tone),   switch d'origine déplacé,   pas de plaque protect,   câblage haut-de-gamme,   réglages précis

 

JBC Les Paul custom
 
Un son exceptionnel, chaud et dynamique, avec ce Humbucker Shadow AlNiCo et les cordes semi-rondes Thomastik JS110

JBC  guitare fretless + midi  (guitar-synthé)    depuis 05.2016   (lutherie 1990 env.)


- c'est ma guitare électrique depuis 1996, midi depuis 2006, que j'ai enfin défrettée en 2016: un vieux rêve qui se réalise.

- micros : 1 Humbucker JH-Bk et 2 simples bobinages (Squier, JH-Bk)

- vibrato Floyd rose bloqué (par 4 ressorts tendus) car inutile sur fretless et pour ouverture open-tunes

- mécaniques autobloquantes Schaller M6L 2000-LC,  bloc chevalet abaissé après défrettage

- défrettage,   planimétrie de la touche,   finition : confort de la touche,   réglages complets pour fretless

- cordes filets ronds > custom (jazz to regular) > 012  016  020  026  036  046    (3 cordes aiguës pleines)

- 2 potars only (vol, tone),   switch pour 7 sons,   cage de Faraday,   câblage haut-de-gamme


- doublée d'une guitare-synthé (guitare midi) avec le capteur hexaphonique GK3, fixation et réglages
 

JBC Les Paul custom
 
Etonnante cette guitare électrique fretless + guitare synthé/midi ... orientée fusions créatives et fusions ethno.
 
A part Pat Metheny, peu de musiciens s'y sont frottés, parce que ça remet l'approche du jeu de guitare en question.
Les accords à 3 notes sont encore possibles. C'est génial pour les Lead, les impros mélodiques, les cocottes et riffs.
Techniquement, on évitera le jeu démonstratif pour jouer plus simple, plus musical, et plus lyrique si on peut.
J'aime l'utiliser en impros et Jam sessions, les auditeurs sont souvent étonnés !
 
La guitare fretless électrique sonne comme une basse piccolo fretless. et l'utilisatiion des glissandi évoque la slide guitar.
Au niveau du jeu, c'est à mi-chemin entre la guitare, le oud nord africain et le sitar indien électrique (en son clair),
  combiné bien sur aux techniques de la guitare (dont trad), même si certaines ne sont plus possibles (ou à adapter).
L'utilisation des glissandi (qui remplacent les bends), des quarts de ton indiens, des tiers de ton orientaux ouvre des
 horizons créatifs et tribaux, en sortant du dogmatique tempérament égal (voir tables de micro-tuning et videos 1 2),
 ce qui demande une certaine maîtrise et une précision suivie pour contrôler la "justesse choisie" en permanence.
En développant une qualité sonore musicale, la guitare fretless est bien plus riche et expressive que la guitare Midi.
L'attaque moelleuse "mugissante" peut être traitée plus "baveuse" par un léger overdrive (par ex) pour obtenir un son plus
 cuivré évoquant le cor ou le trombone avec leurs intonations, et c'est là le plus de la guitare fretless à mon sens (Metheny).
Les effets de filtres et d' "harmonizer" (pitch-shift) sont aussi plus intéressante en fretless qu'en frettée.
Idem pour l'utilisation du E-bow qui trouve enfin un intérêt expressif et surprenant.
L'action des potars Volume et Tone de la guitare viennent moduler le grain, le sustain et la brillance du son.
J'ai reprogrammé 4 mémoires multi-effets dont 1 (comp-booster-harmonizer-delay) proche de la guitare-synthé de Metheny.
Avec une saturation + delay, on peut vite glisser vers l'ethno-blues-rock (Led Zeppelin) ou encore le slide blues ricain.
 

Ensuite, on peut rajouter la dimension sonore Guitare-Synthé, souvent un doublage d'un grain différent (pad, brass, fluté)
 qui vient enrichir le son électrique, à doser avec parcimonie (le son synthé seul est vite ennuyeux, sampling oblige).
 
La guitare-synthé fretless, doublant le son de la guitare électrique fretless, ça peut devenir redoutable en Lead.
 
La qualité des programmations d'effets en stéréo prime pour mettre en valeur le jeu et le son fretless... tout en finesse.
Je mixe le son Electrique (multi-effets Zoom G2.1u) avec le son guitare-synthé (GR-20 + GK3) : la fusion des 2 sons
  reste intéressante et innovante, à mon sens.              > voir le dossier guitar-synthé et Midi
 
manche guitare fretless
 
détail du manche fretless (sans barrettes): après planimétrie, le trait visible des ex-frettes (demi-tons chromatiques)
sert à préciser la justesse pour placer les tiers et quarts de ton, et glissandi... au-delà de la gamme chromatique.

> télécharger le dossier technique "Gamme, Modes et Tempéraments" par J.Chayé (2003) de 21 pages au format .pdf


les dossiers du
signature


.
 


Jihef at JBC © 05.2016 - photos Jo Nice - MAJ Dépôt Légal: 26.07.2017
 ACCUEIL


JBC
mes guitares électriques